Grand port maritime de nantes - Saint-Nazaire

Port de Saint-Nazaire
Port de Saint-Nazaire

La loi n° 2008-660 du 4 juillet 2008 portant réforme portuaire modifie profondément la structure et le fonctionnement des ports et par conséquent la répartition des responsabilités au sein du complexe portuaire de Nantes - Saint-Nazaire.

Au vu de ces modifications, sachant que de nombreux sites industriels sensibles sont inclus dans l'enceinte du port de Nantes - Saint-Nazaire, le HCFDCE* des PdL s'est interrogé sur la nouvelle organisation et en particulier sur la nouvelle répartition des responsabilités pour assurer la sécurité et la sûreté des sites sensibles et des navires en escale et prévenir les risques que peuvent représenter les mouvements des personnels, équipages, immigrés clandestins, trafics en tous genres, etc.

Afin de rappeler l'importance économique et sociale de cet outil majeur du développement de l'Ouest, le chapitre 1 donne un descriptif de l'ensemble du port et de ses activités. Les chapitres suivants ont pour but d'informer public, élus et responsables, sur les nouvelles structures, les implications au plan sécurité, en précisant les risques et menaces et accessoirement d'émettre remarques et suggestions.

Préambule :

En 2005 le port de Nantes - Saint-Nazaire était le 5ème port français avec: 34,5 millions de tonnes. En 2009, du fait de la crise, le tonnage a chuté à 30 millions de tonnes. Il est le 38ème port européen et le premier pour l'alimentation du bétail. Son activité est prépondérante pour le développement économique de l'ouest de la France et en particulier pour la métropole Nantes - Saint-Nazaire.

Il emploie 700 personnes, il induit indirectement environ 26.000 emplois et son activité génère environ 2,7 milliards d'Euros de valeur ajoutée sur les régions de l'ouest de la France.

Chaque année on compte environ 6.000 mouvements (5.000 navires de commerce et 1.000 bâtiments divers).

Partager cet article :

Les Dossiers

Recherche ...