Le Maire et les situations d'urgence

Responsabilité de maire
Responsabilité de maire

La départementalisation des organismes de secours et d'incendie, en privant les communes de leur autorité sur les sapeurs pompiers, tout en leur laissant la responsabilité juridique et les pouvoirs de police, semble ressentie dans de nombreux cas comme un éloignement de la notion de prévention, et un affaiblissement de l'appréhension des dangers potentiels et des actions à mener si ces dangers se concrétisent.

Mais la nouvelle organisation ne dispense pas les communes de toutes compétences dans le domaine du traitement d'un sinistre. En particulier, pour assurer, dans la mesure de leurs moyens :

  • Le déclenchement des opérations de secours.
  • Les secours humains et matériels : personnels et moyens, tant communaux que privés, ces derniers sur réquisition.
  • La prise en charge sociale des personnes non blessées physiquement.
  • L'hébergement et le ravitaillement des personnes sinistrées ou déplacées.
  • La communication descendante envers les administrés de la commune, et montante envers les autorités.

La mise en oeuvre de ces actions demande un minimum d'organisation et de prévisions, afin de réduire au mieux les délais d'intervention. D'où la nécessité d'un plan de secours regroupant toutes les informations et d'une procédure prévoyant sa mise à jour de manière permanente. De même, la mise en place d'une cellule de crise, actionnable de jour comme de nuit, doit être définie à l'avance, car les accidents n'arrivent pas que pendant les heures ouvrables.

C'est dans le but de mettre en place et de pérenniser ces actions de prévention que la Préfecture de Loire Atlantique a demandé que dans chaque commune ou groupement de commune, un Délégué Communal à la Protection soit désigné,

En plus de son but d'information des responsables, ce vade-mecum a été conçu pour simplifier au mieux les tâches de ce Délégué.

Partager cet article :

Les Dossiers

Recherche ...