Tunnel ferroviaire de Chantennay

Tunnel de Chantennay (photo d'illustration)
Tunnel de Chantennay (photo d'illustration)

En septembre 1999, suite aux accidents du tunnel du Mont Blanc (24 mars 1999) et du tunnel sous la Manche (19 novembre 1996), un rapport édité conjointement par le Ministère des Transports et celui de l'Intérieur a fait le point sur la sécurité dans les tunnels français, tant routiers que ferroviaires.

Ce rapport, connu sous le nom de rapport DESFRAY, a formulé un diagnostic sur 31 tunnels ferroviaires et indiqué que celui de Chantenay est l'un des plus dangereux de France, en particulier du fait de sa situation urbaine, de sa vétusté, du passage de trains de matières dangereuses en provenance essentiellement de la raffinerie de Donges, des activités portuaires de l'estuaire, ainsi que de la juxtaposition avec ce trafic, d'un important trafic de voyageurs.

Partager cet article :

Les Dossiers

Recherche ...